J’ai tout essayé !

IMG_20150515_153425732

Depuis que j’ai su que j’allais avoir un enfant (en 2011 donc), je me suis renseignée sur plein de choses pratiques pour faire au mieux à l’arrivée de bébé. Je suis également arrivée un peu par hasard sur des sites parlant de l’aspect relationnel parent/enfant. Ça a été ma découverte des notions de communication non-violente et d’éducation bienveillante.

Ces concepts s’appuient sur :

  • les capacités cognitives, affectives et psycho-motrices des enfants selon leur âge ;
  • la volonté de sortir de la relation dominant/dominé (les fameux principes d’obéissance et d’autorité qu’on nous ressort à coup sûr face à l’épouvantail du laxisme et de l’enfant-roi) pour arriver à une solution gagnant-gagnant.

Et ça, c’est tout bonus à court et à long terme, pour tout le monde.

L’un des noms qui revient le plus souvent lorsqu’on s’intéresse à ce sujet, c’est celui d’Isabelle Filliozat, psychothérapeute, conférencière et auteure.
Après avoir entendu parler des principes qu’elle aborde dans le cadre de l’éducation bienveillante et avoir visionné des conférences qu’elle avait donné sur le sujet, j’avais donc décidé de mettre ses conseils en pratique et j’avais constaté une nette différence (en mieux) lorsque je suivais ses conseils pleins d’empathie et de logique à la fois.

J’ai voulu compléter cela par la lecture d’un de ses livres : J’ai tout essayé !

Ce livre, illustré par Anouk Dubois, a pour sous-titre : Opposition, pleurs et crises de rage : traverser sans dommage la période de 1 à 5 ans.
Isabelle Filliozat s’attaque ici aux difficultés courantes qu’on rencontre avec un petit enfant (la suite, pour les enfants de 6 à 11 ans, est un livre intitulé Il me cherche !). Elle présente de façon simple et claire différentes situations communes selon diverses tranches d’âge. Grâce aux nombreux cas de figures concrets, illustrés par Anouk Dubois, on comprend mieux quel est le fonctionnement de l’enfant et quelle devrait être notre réaction, pour mieux se comprendre et pour obtenir une issue bénéfique à la fois pour le parent et pour l’enfant.

Voici quelques exemples de pages :

IMG_20150515_153626692

IMG_20150515_153633541

Ces deux pages expliquent bien que l’enfant ne fait pas le geste interdit pour nous narguer mais simplement parce que c’est la façon dont son cerveau traite l’information et l’assimile (en passant par l’acte). En conférence, I. Filliozat illustre ce principe en nous demandant de ne pas penser à une girafe… Fatalement en entendant cette injonction (ou en la lisant dans notre cas), on a visualisé une girafe dans notre esprit ! Parce que c’est comme ça que fonctionne notre cerveau. La négation n’est pas traitée tout de suite. Et pour un petit enfant, il y aura geste en plus de l’image mentale. Il faut donc être patient-e et compréhensif/ve envers les enfants.

IMG_20150515_153742658

Plutôt que d’infliger une punition qui n’aura pas de sens, pas de rapport avec la « bêtise », que l’enfant ne comprendra pas et qui n’améliorera pas son comportement futur, il faut garder en tête le fait que le cerveau d’un enfant n’est pas encore mature, notamment en termes de coordination psycho-motrice. Soyons indulgent-e et apprenons simplement à l’enfant à comprendre les conséquences de ses actes et à réparer, nettoyer (dans la mesure de ses capacités) !

Voilà j’ai aimé ce livre et je le conseille.
Mon seul bémol, c’est peut-être qu’il constitue plus une initiation à la parentalité positive qu’un approfondissement et comme j’étais déjà bien renseignée sur la question, je n’ai pas appris beaucoup de choses. Mais nul doute que je le reconsulterai pour ma puce de bientôt 4 ans et mon fils à naître dans quelques mois. Un livre à lire, à relire et à prêter !

Mes autres billets sur l’éducation bienveillante :

Pour aller plus loin :

 

Publicités

5 commentaires

      • D’elle, j’ai bien aimé « au coeur des émotions », « il n’y a pas de parents parfaits » .
        On m’a prêté  » Parents efficaces » de Gordon mais je ne l’ai pas encore lu.
        Ces livres ne sont pas présentés de la même manière que « j’ai tout essayé  » mais ils sont sympas.

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s