Pas sans mon consentement !

Pas le temps d’écrire sur plein de choses importantes en ce moment, côté féminisme. Heureusement Pauline (Une jeune idiote) l’a très bien fait concernant la pratique du toucher vaginal sans consentement. (Merci Pauline)

Élucubrations d'une jeune idiote

Il y a un peu plus d’un an, j’écrivais l’article de ma vie, un peu, celui qui m’a révélée au grand jour comme faisant partie de ces féministes enragées, celui qui m’a valu de belles expériences et de mauvais jours : Mon corps m’appartient. J’y exprimais avec une rage un peu naïve – je crois avoir un peu mûri depuis – et sans avoir pris de recul, ma colère fasse à une société qui se permet d’instrumentaliser le corps féminin, à le traiter comme un objet, de désir, de moquerie, de satisfaction sexuelle… Aujourd’hui, si mes publications féministes se font plus rares, et si j’ai décidé de faire prendre un autre tournant à ma ligne éditoriale sur ce blog (et surtout sur le prochain), je reste engagée et militante. Et je veux toujours que mon corps m’appartienne.

#TVsousAG

Il y a deux semaines, un document officiel…

View original post 1 802 mots de plus

Advertisements

Un commentaire

  1. Et dans la foulée, je vous conseille la lecture de cette traduction sur le tumbler de Pauline, intitulée Fifty shades of abuse :
    http://unejeuneidiote.tumblr.com/post/110904538282/fifty-shades-of-abuse-traduction

    C’est un des nombreux articles qui circulent sur le net qui explique pourquoi Fifty Shades of Grey (50 nuances de Grey) n’a rien d’une oeuvre romantique et que la relation décrite est tout sauf enviable : c’est de la violence conjugale. (Et non le problème n’est pas le sexe ou le BDSM, c’est la relation de dominant/dominé, l’absence de consentement, la manipulation… bref vous avez compris.)

    En voici un extrait :

    « C’est subtil, c’est du génie. Mettre ce genre de relation, violente et abusive, dans le contexte d’un milliardaire sexy qui a juste besoin d’être aimé, permet de convaincre beaucoup trop facilement les audiences à travers le monde que ce genre de comportement est acceptable. C’est pas un pauvre ivrogne avec une coupe mulet qui bat sa femme parce qu’elle n’a pas fait la vaisselle. Christian est classe. Riche. Eduqué. Il ne correspond pas à l’image que la plupart des femmes se font d’un homme violent, et ce type de violence n’est pas celle que la plupart des femmes reconnaitraient d’emblée.
    Sans oublier que la combinaison de violence émotionnelle et de bondage sexuel implique que quiconque ose dire que le message de l’histoire est perturbant, peut être réduit à un·e “prude”, « 

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s