Mouvement pour l’accouchement à domicile

Et si on veut avoir un enfant ? Ou ne pas en avoir ?
Et si on veut accoucher sous péridurale ? Ou sans ?
Et si on veut un accouchement qui ne soit pas trop médicalisé ? Voire une intervention médicale réduite au strict minimum ?
Pourquoi pas ?
De quel droit d’autres personnes choisiraient-elles à notre place sans en avoir une bonne raison ? 

L’accouchement à domicile (AAD) est menacé. Les sages-femmes libérales (donc les personnes qui s’occupent d’aider les femmes à accoucher que ce soit à l’hôpital ou ailleurs) doivent souscrire une assurance, mais celles pratiquant l’AAD doivent maintenant souscrire une assurance au coût démesuré. Cela les met dans une situation ou elles doivent choisir entre « tricher » ou simplement abandonner la pratique des accouchements à domicile.

On veut nous faire croire que c’est pour éviter les risques médicaux. C’est faux.

1236832_562093957190721_2003433787_n

J’ai accouché dans une maternité, mais j’avais fait un projet de naissance et j’ai bien veillé à ce qu’on respecte nos choix de parents (allaitement, couches écologiques, peau à peau avec le papa pendant mon « réveil » de césarienne programmée…).
Ces demandes étaient raisonnables et importantes pour nous. Elles ne causaient du tort à personne.

Un accouchement à domicile avec une sage-femme, c’est la même chose. Il y a des conditions qui doivent être réunies pour que cela ait lieu et que tout se passe bien.
La grossesse ne doit pas être pathologique (hypertension, diabète gestationnel, antécédents d’hémorragies de la délivrance …) et il y a une distance maximale (en km ou en minutes) à respecter entre un hôpital et le lieu d’accouchement afin d’assurer un transfert en cas d’urgence.
D’autre part les risques liés à une surmédicalisation ne sont pas négligeables non plus (problèmes plus ou moins graves liés à l’anesthésie, non-respect de l’intégrité physique et psychologique de la mère, épisiotomie sans consentement…). 

Plus de détails sur cette page.

sauvezAAD

Pour que les accouchements se passent de la façon la plus respectueuse et la plus sûre possible, pour que nos droits et nos choix de femmes, de parents, d’être humain soient respectés, signez la pétition !

Publicités

3 commentaires

    • Oui enfin il faut être clair. Accoucher chez soi sans aide ni précaution, c’est prendre des risques (le taux de mortalité du bébé et de la mère était bien supérieur par le passé), mais accoucher dans de bonnes conditions avec une sage-femme c’est ok et ça évite les risques qui sont présents à l’hôpital. Il ne faut pas tout mélanger.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s