6 astuces pour un accouchement respectueux

Étant à nouveau enceinte, je « révise » plusieurs thèmes concernant la grossesse, l’accouchement, l’allaitement, l’éducation, etc. car si j’ai eu le temps de beaucoup m’informer pendant ma première grossesse, on oublie un peu certaines choses avec le temps. 

Alors je m’y remets. 🙂

Et j’ai pensé que je pourrais aborder ces thèmes ici puisque j’avais pris dès le départ la décision de traiter de parentalité de temps en temps. J’espère que ces billets pourront être utiles. Comme toujours, je ne suis pas dans le jugement des personnes mais j’essaie de faire circuler des informations qui ne sont pas forcément facilement accessibles et qui sont basées sur des travaux sérieux plutôt que des sentiments personnels. N’hésitez pas à me faire part de vos impressions/expériences dans la partie commentaire en tout cas.

Aujourd’hui, je voudrais donc commencer par l’accouchement et les pratiques qui l’entourent. Vaste sujet justement !
Je souhaite partager avec vous une infographie du site Lamaze.org (d’après le nom de Fernand Lamaze qui a été un précurseur pour la réduction de la douleur des femmes lors de l’accouchement). Elle récapitule en 6 points les choix essentiels qu’il est préférable de faire (dans la mesure du possible) pour un accouchement « physiologique » dans les meilleures conditions de sécurité.

Vous avez peut-être remarqué que dans la culture populaire (films, séries, émissions TV de type Babyboom…) l’accouchement était généralement représenté toujours à peu près de la même façon. La femme parturiente se retrouve bien vite allongée dans un lit d’hôpital, pour ne pas dire coincée en position verticale avec cathéter au bras, monitoring sur le ventre et compagnie… Elle finit par mettre au monde son enfant en suivant les instructions de la sage-femme ou du gynécologue-obstétricien qui s’occupe d’elle, tout en ayant les jambes écartées et les pieds dans l’étrier.
Ceci n’est qu’un exemple de ce qu’on peut imaginer d’un accouchement standard. On a du mal à concevoir la chose autrement tant qu’on ne s’y est pas intéressé-e ou qu’on ne l’a pas vécu.
Pourtant il existe une variété de choix bien plus grande que cela. De nombreux actes couramment pratiqués en Occident arrangent sans doute les professionnels de santé, mais pas les mères ni leurs bébés. L’exemple le plus frappant est peut-être la position-type d’accouchement couchée sur le dos avec pieds dans les étriers (position « gynécologique »). C’est sûr, la vue est imprenable pour le professionnel de santé… mais ce n’est pas la meilleure position du tout pour que le bébé sorte plus facilement grâce à la gravité et ce n’est pas forcément la position la plus confortable et la moins douloureuse pour la femme qui accouche !

Je vous invite à consulter l’infographie Lamaze ci-dessous que j’ai traduite en français. Je reparlerai plus en détails de certains points ultérieurement car ils méritent des billets à eux tout seuls.

D’avance pardonnez-moi pour le fait que ce ne soit pas très joli : je suis une quiche qui a juste essayé de faire de son mieux avec son pauvre Paint :’D

1

2

3

 

Pour les personnes ayant vécu un accouchement : avez-vous été satisfait-e du déroulement de l’accouchement et du suivi ? Quels points vous ont satisfait ou au contraire dérangé ?
Pour les futurs parents : quelles sont vos attentes à ce sujet ? 

Publicités

8 commentaires

  1. Perso je flippe, l’hôpital ici affiche 66% de péridurale et 17% de césarienne (pour la césa c’est plutôt honnête), mais la clinique (plus proche de chez moi et avec laquelle bosse mon gynéco) affiche 89% de péridurale et 23% de césa !!! après les chiffres ont l’air de dater un peu, mais je le sens mal barré pour éviter la péridurale :-/
    Pour mon premier j’ai eu déclenchement pour dépassement du terme, donc perf+monito ->allongée sur le dos. J’espère mieux pour le prochain…

    J'aime

    • Hm mais pour la péridurale, on a encore le pouvoir par rapport à d’autres pratiques (épisio, injection d’ocytocine ou déclenchement sans demande de consentement sont assez courante par contre). Donc tu pourras toujours refuser.
      Le seul hic c’est qu’il y a un risque qu’on te mette un peu la pression pour la prendre : te stresser ou te moquer au lieu de t’encourager. :/

      Je te souhaite que ça se passe mieux pour le prochain en effet.

      J'aime

      • Déclenchement sans consentement ???? ouh punaise, autant pour les épisios je savais, mais là je suis sur le c*l !
        Pour la péri pour mon premier la SF n’avait pas insisté, c’est moi qui ai demandé quand la douleur est devenue insupportable (mais si j’avais pu changer de position peut-être que j’aurais pu trouver une position antalgique… pas sûr). Là quand je vois les taux je me dis que le personnel ne doit pas aider beaucoup les femmes qui veulent éviter la péri… on verra bien.

        J'aime

  2. Je me pose aussi plein de questions pour mon 2e accouchement !!! Je lis un livre passionnant directement lié à ton sujet : « dites-le aux femmes enceintes » de Marie-Hélène Demey et je pense le chroniquer très prochainement sur mon blog. Merci pour ton billet et la chouette infographie que tu proposes, je partage 🙂

    J'aime

  3. Je rajouterais : rester le plus longtemps possible chez soi ou accoucher à la maison. Pour mon aînée, je souhaitais tenter l’aventure sans péridurale et ce n’est qu’après coup que j’ai compris que j’avais fait tout le travail à la maison (en fait j’ai bel et bien fait 12 heures de travail mais je ne sais pas par quel miracle je suis parvenue à me rendormir entre les contractions). Je ne pense pas qu’il aurait été possible de me mettre une péridurale : j’ai accouché une vingtaine de minutes après mon arrivée à la maternité. J’ai accouché sur un siège hollandais et c’est ce qui me convenait parfaitement.
    Belle grossesse et belle préparation !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s